s'abonner à la newsletter
envoyer un manuscrit
fermer
Accueil > Notre maison > Nos auteurs > Auteur

Josef Pieper

image 18735-josef-pieper
Présentation :
Ses livres chez Ad Solem

De la foi

Josef Pieper

Dans la vie chrétienne plus qu'ailleurs, le « Je crois» et le «Je t'aime» sont inséparables. Dans ce traité philosophique sur la foi, Josef Pieper nous fait prêter une oreille plus attentive à la lettre du Credo. Nous ne disons pas : «Je crois que Dieu existe, qu'il est le Père tout-puissant, [...]

 

Le concept de création

Josef Pieper

Une contradiction semble au coeur de la pensée thomiste : Thomas d'Aquin soutient que l'essence des choses n'est pas compréhensible mais en même temps il défend un réalisme de la connaissance assurant à cette dernière l'accès jusqu'à l'essence. Comment concilier les éléments de ce paradoxe ? Josef [...]

 

De l'amour

Josef Pieper

Si « Dieu est amour », comme le révèle saint Jean, pour aimer en vérité un être, ne doit-on pas l'aimer en Dieu, dans la source de son être, le sien et le mien ? C'est cette nouveauté du christianisme, entrevue par Platon et éprouvée par de vrais aimants, que veut rendre compréhensible ce livr [...]

 

Le concept de tradition

Josef Pieper

Au concept de tradition est habituellement associé un ensemble d'idées où prédomine presque toujours la notion d'"attachement au passé". Pour Josef Pieper, au contraire, le concept de tradition est un principe premier : il recouvre tout ce qui est originaire, primordial, structurant. On ne peut le d [...]

 

De la divine folie

Sur le Phèdre de Platon

Josef Pieper

L'historicisme, à force de nous égarer dans des horizons sans fin, nous interdit de retrouver le chemin de chez nous. C'est ce que montre, avec une audace toute philosophique, Josef Pieper, en présentant son interprétation de la " divine folie ", theia mania, du Phèdre. Le propos est aussi modeste q [...]

 

Le loisir, fondement de la culture

Josef Pieper

Préface de Bernard N. Schumacher Qu'est-ce que le loisir ? Quel sens peut-il avoir aujourd'hui, dans notre société consommatrice de divertissement ? Platon et Aristote ont toujours vu dans le loisir, au sens de la skholè grecque (l'otium latin), un temps consacré à ce qui était pour eux [...]