ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Generator

Nos Auteurs

 Samuel

Samuel

Dom Samuel est entré à l'abbaye Notre-Dame de Sept-Fons en 1983. Novice du Père Nicolas, ordonné prêtre en 1990, puis prieur claustral de Dom Patrick, abbé de ce monastère, il a été en 2002 l'un des fondateurs de Notre-Dame de Novy Dvur (République tchèque). Il en est le prieur titulaire quand il rédige cet ouvrage. Fin 2011, la communauté qui a refleuri sur les ruines de l'athéisme est devenue abbaye.

Didier Rance

Didier Rance

Diacre, historien, ancien directeur national de l’AED et de la commission pontificale ‘Nouveaux Martyrs’, auteur de plus de vingt ouvrages, la plupart consacrés aux martyrs et témoins de la foi de notre temps, dont Un siècle de témoins, les martyrs du XXe siècle, John Bradburne, le Vagabond de Dieu, Grand Prix catholique de Littérature 2013 et Nietzsche et le Crucifié.

Réginald Gaillard

Réginald Gaillard

Co-fondateur de la revue L'Odyssée (1996-1997), puis en 2002 de la revue NUNC et des Éditions Corlevour, Réginald Gaillard a publié trois recueils de poésies dont L'attente de la tour (2013) et L'échelle invisible (2015), parus chez Ad Solem, ainsi qu'un roman, La partition intérieure (2017, Editions du Rocher) qui reçut le Grand Prix catholique de littérature 2018.

Philippe Mac Leod

Philippe Mac Leod

Né en 1954, Philippe Mac Leod partage sont temps entre les foules de Lourdes et la solitude d'un village de montagne, où il mène une vie contemplative, nourrie aux sources de la Parole et de la prière intérieure. Il a choisi cette voie de consécration laïque, en donnant à la vie religieuse son sens le plus large de vie totalement référée à Dieu. Dans son écriture, l'expression poétique demeure inséparable de l'expérience spirituelle. Il collabore à l'hebdomadaire La Vie, et anime des sessions au Centre Assomption de Lourdes.
A publié chez Ad Solem :
Au milieu de la nuit (1997)
Sagesses (2001)
L'infini en tout vie (2008)
D'eau et de lumière (2010)
et La liturgie des saisons, au Castor astral, prix de la poésie MaxPol Fouchet 2001.

John Henry Newman

John Henry Newman

Théologien et christologue reconnu, John-Henry Newman (1801-1890), est l'une des figures majeures du catholicisme britannique. Anglican d'origine, converti en 1845 il est un des principaux fondateurs du mouvement d'Oxford, cet élan intellectuel qui mena bon nombre de ses membres vers le catholicisme.

Louis Bouyer

Louis Bouyer

Le père Louis Bouyer est théologien et prêtre de l’Oratoire. Converti du protestantisme, il est un des plus grands spécialistes français de liturgie. Il a participé à de nombreux travaux au sein du centre national de pastorale liturgique. Ses ouvrages font autorité, aussi bien dans le domaine théologique que liturgique.Il a notamment publié un « Dictionnaire théologique », des ouvrages tels que « le Sens de l’Écriture » ou « la spiritualité du Nouveau Testament » ou encore, dans le domaine liturgique, « le Mystère pascal, le Rite et l’homme : sacralité naturelle et liturgie », et enfin, « Architecture et liturgie ».

François Cassingena-Trévedy

François Cassingena-Trévedy

Le père François Cassingena-Trévedy, est né à Rome le 28 novembre 1959. Elève de l’École Normale Supérieure (rue d’Ulm), il est entré dans la vie monastique en 1980 à l’abbaye Saint-Martin de Ligugé. Il collabore aux éditions des Sources Chrétiennes pour la traduction des hymnes syriaques d’Éphrem de Nisibe (306-373), mais étend son champ de recherche universitaire à l’ensemble du domaine patristique dans son lien particulier avec la liturgie. Il enseigne à l’Institut supérieur de liturgie (Institut Catholique de Paris). Écrivain, il a publié, aux éditions Ad Solem, plusieurs ouvrages aux confins de la poésie, de la philosophie, de la théologie, de la spiritualité et de la musicologie.

Georges Cottier

Georges Cottier

Le cardinal Georges Cottier, dominicain suisse a longtemps été théologien de la Maison Pontificale et secrétaire de la Commission Théologique Internationale.
Ancien professeur de philosophie aux universités de Genève et de Fribourg, spécialiste de Marx et de l'athéisme, il est l'auteur de nombreux ouvrages de théologie et de philosophie.

Charles Journet

Charles Journet

Né en 1891 en Suisse, Charles Journet est un des grands théologiens catholiques XXe siècle. Fondateur de la revue Nova et Vetera, ami de Jacques Maritain, il fut créé cardinal par Paul VI qui le tenait en haute estime. Théologien mais aussi grand spirituel, il laisse une oeuvre monumentale dont la principale est "L'Église du verbe Incarné". Il a joué un grand rôle au moment du concile Vatican II et laissé son empreinte dans la constitution "Gaudium et Spes". Menant une vie simple et dépouillée il est décédé en 1975.

Colette Nys-Mazure

Colette Nys-Mazure

Colette Nys-Mazure est née à Wavre en Belgique. Philologue de formation, professeur de lettres, conférencière, elle anime des ateliers de lecture et écriture, des sessions. Poète, elle a reçu le Prix de Poésie pour la jeunesse du Ministère de la Jeunesse et des Sports, Maison de la poésie de Paris pour Haute enfance et le Prix Max-Pol Fouchet pour Le for intérieur. Elle est aussi nouvelliste, romancière et essayiste. Elle écrit aussi pour le théâtre et la jeunesse. Ses livres ont été traduits en plusieurs langues.

Marie-Aimée Manchon

Marie-Aimée Manchon

Soeur Marie-Aimée Manchon est moniale (Fraternités monastiques de Jérusalem) et chargée d'enseignement au Collège des Bernardins et à la Faculté de philosophie de l'Institut catholique de Paris.

Raphaël Baeriswyl

Raphaël Baeriswyl

Raphaël Baeriswyl, né en 1975, est avocat à Genève (Suisse).

Hans Urs von Balthasar

Hans Urs von Balthasar

L’auteur, dont nous célébrons le centenaire de la naissance en 2005, apparaît comme l’un des géants de la pensée chrétienne du XXe siècle : pétri de culture et de clairvoyance, de théologie et de mystique, il mène l’homme contemporain du cœur de sa condition au cœur de sa dignité.

Serge Boulgakov

Serge Boulgakov

Serge Boulgakov (1871-1944) est l'un des représentants les plus importants de la philosophie religieuse russe du 20e siècle. Fils de prêtre, il abandonne le séminaire pour l'étude des questions sociales et économiques. La découverte de l'oeuvre de Vladimir Soloviev l'arrache à l'influence du marxisme. A partir de 1906, il siège à la deuxième Douma dans les rangs du parti démocrate-constitutionnel. En 1917, il participe au concile de l'Eglise russe et est ordonné prêtre en 1918. Après la Révolution, il se réfugie à Yalta, dont il est chassé en 1923 pour Constantinople, Prague et Paris où il fondera, en 1925, l'Institut de théologie orthodoxe, toujours en activité.

Michel-Marie Zanotti-Sorkine

Michel-Marie Zanotti-Sorkine

Après une carrière artistique à Paris, il est ordonné prêtre en 1999 à l’âge de 40 ans. Poète, compositeur, chanteur, écrivain, ce prêtre aux innombrables talents met sa plume au service de sa mission.

Camille de Belloy

Camille de Belloy

Camille de Belloy, dominicain de la province de France, est né en 1972. Ancien élève de l'Ecole normale supérieure, agrégé de philosophie et licencié de théologie (Université de Fribourg, Suisse), il exerce actuellement son ministère de frère prêcheur à Strasbourg.

 Thomas d'Aquin

Thomas d'Aquin

Religieux de l'ordre dominicain,Thomas d'Aquin (1225-1274) a été canonisé en 1323, puis proclamé docteur de l'Église en 1567 et « Docteur commun » de l'Église catholique romaine en 1880. Sa Somme théologique en fait l'un des principaux maîtres de la philosophie scolastique et de la théologie catholique. Il est également le patron des universités, écoles et académies catholiques et des libraires.

 Grégoire de Nazianze

Grégoire de Nazianze

Docteur de l'Église, Grégoire de Nazianze est le fils de Grégoire l'Ancien. Après de brillantes études littéraires à Césarée de Cappadoce, Césarée de Palestine, Alexandrie et Athènes, il reçoit le baptême vers 358. Ordonné prêtre vers 362, il devient évêque de Nazianze en 372. Les qualités humaines et religieuses de Grégoire, et les nombreux discours remarquables qu'il prononça, lui assurèrent vite un brillant rayonnement. Toutefois l'hagiographie masque les objections que soulevaient sa politique, pourtant prudente, de même que sa doctrine trinitaire. Bien qu'élu président du concile de Constantinople (381), il ne se trouva pas d'accord avec le Credo qu'on y proposait. En effet, il eut voulu une proclamation beaucoup plus nette de la divinité et de la consubstantialité de l'Esprit. Grégoire de Nazianze fut l'ami intime de Basile le Grand et de Grégoire de Nysse.

Change your cookie preferences