s'abonner à la newsletter
envoyer un manuscrit
fermer
Accueil > Catalogue > Culture

Une grande amitié : Charles Journet - Jacques Maritain

Guy Boissard

Nathalie Nabert (Préface/Introduction)

image une-grande-amitie-charles-journet-jacques-maritain-9782884820882
Date de parution : 16.10.2006
EAN : 9782884820882
Nombre de pages : 109
TÉLÉCHARGER
LA COUVERTURE
 

Catégorie : Culture

Présentation :
Un an après la clôture du Concile, Maritain s'inquiète des turbulences dans l'Église. Son Paysan de la Garonne tente d'y répondre mais, malgré les éloges qu'en fait son ami Charles Journet (un livre « chargé de dynamite »), le philosophe reste tourmenté. Apprenant que le théologien est appelé à Rome, il lui fait part d'une idée qui lui est venue « pendant que je priais pour le pape et pensais à la crise affreuse par laquelle l'Église est en train de passer » : demander à Paul VI d'accomplir « un acte décisif et éclatant de la seule force qui reste intacte » en proclamant solennellement ce qui serait pour tous sa « profession de foi ». Le cardinal Journet se fait l'écho de cette proposition auprès du pape. Guy Boissard relate cet épisode et bien d'autres d'une amitié exceptionnelle qui couvrit plus d'un demi-siècle. Son livre ne remplace pas la volumineuse correspondance Journet-Maritain (près de 2 000 lettres, cinq volumes déjà parus aux Éditions Saint Augustin pour la période allant de leur première rencontre en 1920 à la mort de Raïssa en 1964), mais il en constitue bien plus qu'un hors-d'oeuvre, un fil directeur pour saisir les nombreuses facettes d'une amitié dont l'importance pour l'histoire de l'Église au XXe siècle ne peut être minimisée, et il les illustre par un judicieux choix de textes. Revenons à l'idée de Maritain. En octobre 1967, alors que l'Année de la foi décidée par Rome révèle avec cruauté l'acuité de la crise dans l'Église, le pape rappelle le cardinal Journet pour lui dire qu'il fait sienne la suggestion de Maritain et pour lui demander « un schéma de ce que vous penseriez devoir être fait ». Ce dernier sollicite l'aide de Maritain, qui lui envoie un texte transmis aussitôt au pape. Paul VI le reprendra presque tel quel et proclamera solennellement sa « profession de foi » le 30 juin 1968. Nous sommes alors juste au lendemain de ce Mai 68 qui semble constituer le nadir de la foi chrétienne. Et si ce Credo de Paul VI dont nous connaissons désormais l'étonnante genèse avait au contraire constitué l'aube du renouveau ? Didier Rance dans l'Homme Nouveau n°1386 du 6 janvier 2007
 
13,00€
acheter
Disponible
expédié sous 8 à 14 jours
Ports à 0,01 € en France métropolitaine à partir de 45,00 € d’achat
Frais de ports complets : consultez nos Conditions générales de ventes
Ce livre est disponible chez votre libraire habituel, n'hésitez pas à lui demander conseil.
 
 
Agenda de l'auteur
-
Ils en ont parlé
-