ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Generator

Le voyage a sur l'homme cet effet positif  de le détourner de lui-même pour mieux l'y ramener, enrichi d'un regard  neuf que le monde a traversé de son abondance et de sa diversité.


Après Carnets nomades, Aethiopia et autres soleils, Nathalie Nabert poursuit son arpentage poétique de l'intériorité. Ce recueil se déploie dans deux registres : celui de l'horizon, rendu possible par les steppes de Mongolie, et celui de la montagne. Horizontalité et verticalité. Arpentage et ascension. Deux topographies - deux typographies : l'espace du monde se retrouve dans l'espace de la parole poétique, comme une réponse à cette injonction à «habiter poétiquement le monde». Non pas pour s'y installer, mais pour le traverser comme une occasion donnée pour se rejoindre au delà de soi-même. Après la lenteur du pas nomade et l'arrêt devant la beauté du soleil qui ne passe pas, l'espace des steppes donne l'occasion à la langue de Nathalie Nabert de traduire l'impatience d'un désir plus ancien que le temps.


Cavaliers aux visages

Grêlés de pluie.

Passagers du temps !



Nathalie Nabert est doyen honoraire de la faculté des lettres de l'Institut catholique de Paris.





18,00€ TTC

Produit disponible




Expédié sous 24-48h
Ports à 0€ en France métropolitaine à partir de 45 € d’achat.


Ce livre est disponible chez votre libraire habituel, n'hésitez pas à lui demander conseil.



Nos partenaires libraires
Acheter en ligne
Ils en parlent
www.famillechretienne.fr 13 mars 2021

Lire l'article

FAMILLE CHRETIENNE 13 mars 2021

www.paperblog.fr 28 mai 2017

Change your cookie preferences